Comment modéliser des pièces en 3D?

La plupart des personnes qui visitent le FabLab et voient les imprimantes 3D me demandent quel logiciel nous utilisons pour concevoir les pièces.

La réponse est vite trouvée: N’importe quel logiciel qui permette d’enregistrer son travail en .stl

Mais en pratique, c’est autre chose…

Si l’on se pose la question, c’est que la modélisation 3D n’est pas notre quotidien.

Après avoir épluché les milliers d’objets 3D sur thingiverse.com, imprimé yoda, un crocodile ou un éléphant, on se dit que ça serait vachement sympa de faire nos propres trucs.

Un arbre de décision a été fait et partagé par le FabLab de Zurich et Fribourg,

choisir_3d

vous le trouverez également ici:

https://www.gliffy.com/go/publish/5271448

 

N’étant pas un grand spécialiste de la conception 3D et avant de me lancer dans l’acquisition d’un logiciel et de leurs licences onéreuses, j’ai regardé du côté du gratuit. Je déteste les versions d’essais. Un critère de plus, je suis propriétaire d’un mac…(Pitié ne me lancez pas de pierre)

Plutôt que de trouver un logiciel pour Mac, je voulais quelque chose de multi plateformes. J’ai donc suivi cet arbre et trois logiciels ont attiré mon attention:

  • Sketchup
  • Blender
  • Tinkercad.
  • Par hasard, dans l’app store, j’y ai trouvé Inventor Fusion qui est également gratuit.

Blender

Il est super…plein de fonctionnalités….très complet et gratuit…. mais euh… je suis censé cliquer où?

Installez-le et essayez de dessiner une sphère…

La prise en main est difficile, une usine à gaz avec des fonctionnalités de partout, il faut s’accrocher pour apprendre. Le risque de cliquer sur un mauvais bouton m’a fait peur. Je l’ai désinstallé en me disant que j’y reviendrait sûrement plus tard, lorsque j’en saurais plus sur la modélisation et que le charabia technique me parlera plus.

Inventor Fusion

Bon en bref, c’est un excellent logiciel, utilisé par des pros. Il est puissant et est mieux fait au niveau de l’affichage des fonctionnalités que Blender. Il reste quand même trop technique par rapport à mes connaissances. J’y reviendrais sûrement plus tard

Sketchup

La prise en main est bien plus conviviale que Blender mais à première vue, ce n’est pas évident de faire quelque chose de précis. Le système de dimension est assez bizarre. L’effet de plan me fait peur, est-ce que ma pièce sera remplie à la fin? Ah attendez! Les fonctions d’exports qui sont sympas ne sont disponibles que sur la version payante. Il est sûrement capable de sortir du .stl mais si j’ai besoin d’un autre format?

Bref… j’ai passé mon chemin mais je le garde sous le coude pour faire des pièces à la découpeuse laser 🙂

Tinkercard

Enfin quelque chose à mon goût! Simple, efficace, gratuit et en ligne. Un bon logiciel pour commencer, peu importe votre système d’exploitation. Bon il faut quand même google chrome pour le faire tourner mais cela reste acceptable pour faire ses armes en modélisation. Je conseille ce logiciel pour apprivoiser le domaine. Les fonctions de bases pour additionner ou soustraire des pièces sont simples et il faut beaucoup jouer avec ça. Simple du moment que vous ayez compris qu’une pièce de couleur transparente représente du vide…

Il permet d’importer des dessins vectoriels (svg) pour élaborer des pièces complexes. Il permet aussi de faire des choses suivants des mesures, c’est un peu tricky mais avec un peu de patience on arrive à un résultat. Par contre pour les pièces un peu complexe, je n’ai pas bien saisi comment faire…

Pour commencer vos premier modèles, quelques extrusions et suivant leur complexité, je ne peux que vous le conseiller. Après avoir créer un compte chez autodesk, vous aurez aussi accès à toutes leurs applications qui sont vraiment bien faites (le coup d’oeil vaut le détour: http://www.123dapp.com/).

 

La botte secrète

Un autre logiciel qui n’a pas été cité dans l’arbre (il ne devait pas encore exister) et qui pourrait permettre de tirer une grosse croix sur tout ce schéma est OnShape. J’en ai entendu parlé par le FabLab de Zurich et avait vu quelques démos par le FabLab de Neuchâtel. Il est en ligne, complet, précis et pas fouilli. A l’heure où j’écris, la version est gratuite du moment que vos projets sont mis en visibilité publique, vous avez le droit à 10 projets privés. Mais finalement, est-ce que votre pièce de rideau de douche est confidentielle? 🙂

Il permet de faire vos dessins simplement et aux bonnes dimensions sans vous prendre la tête. Les quelques tutos vidéos vous permettent d’approcher cet outil rapidement. Les formats 3D qui peuvent être exporté sont divers et variés. Vous pouvez également assembler vos pièces ensembles pour être sûr que mécaniquement vos pièces sont viables.

Seul bémol, pas moyen (pour l’instant) d’importer un fichier vectoriel… update: L’import svg n’est pas possible mais le dxf oui!

 

Pour conclure, je diraia que pour débuter dans la modélisation 3D, apprivoisez le domaine avec Tinkercad, perfectionnez-vous sur OnShape et ensuite passez sur du pros, Inventor ou SolidWorks.

Cela vous évitera quelques frustrations et vous permettra de sortir des pièces rapidement.

 

Partagez!
    Posted in Le FabLab.